Les prestataires – Wedding planner éco-responsable

Aujourd’hui, je vous présente une organisatrice de mariages au top !

Anne, créatrice de l’agence de wedding planner éco-responsable Green Idylle, basée à La Réunion nous prouve qu’un mariage éthique et chic, c’est possible !

Elle a accepté de répondre à mes questions et nous dit tout sur son métier et son état d’esprit éco-responsable.

Pouvez vous vous présenter en quelques mots?

Je m’appelle Anne, et je vis à la Réunion depuis un an et demi avec mon mari et mes enfants. Nous avons quitté notre cocon lillois pour vivre plus près de la nature, de l’océan et j’avoue que nous ne sommes pas déçus du voyage ! Montagne, volcan, lagon, forêts, soleil…c’est pour nous le cadre de vie idéal. On ne s’en lasse pas ! Et à part ça, je suis une écolo convaincue mais complètement imparfaite (seulement « presque presque zéro déchet »), j’aime aussi le yoga, la bonne nourriture, les concerts, les fêtes entre amis, les chouettes rencontres et les jolis mariages.

Quand est née votre envie de devenir wedding-planner?

Avant de quitter la métropole, quand je travaillais encore en école d’ingénieur en sciences du vivant et en environnement, je suis tombée sur des blogs de mariage et j’ai découvert cette profession. J’ai travaillé 15 ans dans la communication et dans l’événementiel pour des entreprises et des collectivités, et aussi dans le spectacle vivant, et je me suis dit que ce métier pourrait me correspondre : je pourrai mettre mes compétences au service des amoureux, pour organiser leur joli jour.

J’aime les gens, les relations humaines, créer des liens, gérer des plannings, anticiper, organiser, et forcément, je me suis dit « pourquoi pas moi» ? Mais il me manquait quelquechose, un ingrédient,  un petit « plus »pour que je me lance.

Je n’étais pas pleinement convaincue, alors  j’ai laissé ce projet dans un coin de ma tête mais plusieurs mois plus tard, une nuit, je me suis réveillée en sursaut et là, je me suis dit que j’allais devenir wedding-planner éco-responsable. Genre pensée fulgurante !! Si si, c’est vrai ! C’est un peu fou quand j’y repense ! Je ne savais pas si ça existait, j’avoue que ça m’était un peu égal, parce que je me suis sentie complètement habitée par cette idée, comme si c’était une évidence. Finalement, j’avais besoin de donner du sens à mon métier. Et je me suis lancée sur le projet dans la foulée.

Avez-vous suivi une formation pour cela?

Oui, en plus de ma formation initiale en sciences de l’information et de la communication, j’ai suivi une formation chez J’organise mon mariage. Surtout pour la partie gestion d’entreprise qui me tenait à coeur car j’avais toujours été salariée jusque là et j’avais besoin de me former sur ces aspects avant de me lancer. J’ai aussi été accompagnée sur la mise en place des solutions éco-responsables par Zero Waste et par le pôle environnement de l’école où je travaillais.

Quelle est l’importance de l’éco-responsabilité dans votre métier ?

C’est un point essentiel. Tous les jours, je cherche, je rencontre des prestataires, et mon objectif est de trouver ceux qui vont choisir de s’engager dans les process éco-responsables. Pour certains, (photographe, vidéaste…) ce n’est pas un pré-requis, mais je suis très vigilante sur la partie traiteur, et aussi sur la décoration et les déplacements des invités.

En dehors de l’aspect éco-responsable, quelles sont les spécificités de Green Idylle ?

Le service à la carte, le côté personnalisé de la prestation. Il vous manque un seul prestataire ? Je vais me mettre en quête de celui qui vous va bien ! La dimension humaine aussi, les rapports assez proches qui se nouent avec les futurs mariés, et quand même la bonne humeur et la disponibilité. J’ai envie que mon travail soit une source de plaisir pour moi, et que les préparatifs en soient une pour les amoureux que j’accompagne. On est aussi là pour partager une belle aventure humaine ensemble ! Enfin, c’est comme ça que je le conçois.

Pour l’organisation d’un mariage de A à Z, combien de temps en avance faut-il faire appel à vous?

L’idéal, c’est 12 à 18 mois. Mais en 3 mois c’est possible aussi ! A la Réunion, on se marie une bonne partie de l’année et certaines dates sont très prisées. Pour garantir la possibilité de trouver les partenaires adaptés aux futurs mariés, je conseille quand même de s’y prendre un peu à l’avance quand c’est possible.

Vous venez d’achever votre première saison, avez-vous organisé beaucoup de mariages responsables?

Beaucoup non, quelques uns oui ! Et ces mariages m’ont fait comprendre que j’allais dans la bonne direction, et en expérimentant, je vois également quels points on peut ajuster, ce qu’on peut améliorer en terme de développement durable. C’est clairement très enrichissant, autant pour les prestataires que pour moi.

Trouve-t-on facilement des prestataires qui partagent des valeurs éco-responsables?

Facilement, peut-être pas…mais je trouve de plus en plus de prestataires à la Réunion (j’aime mieux dire partenaires…) qui y sont sensibles et qui ont envie de ce tournant. Et puis il y a plein d’initiatives solidaires, d’association d’upcycling, d’artisans engagés et passionnés.

Partagez-vous les valeurs d’éco-responsabilité avec vos futurs mariés où vous sélectionnent-ils pour tout autre chose?

Les ¾ du temps, sur de l’accompagnement de A à Z ou quasiment, oui. Ils me choisissent pour ça, car forcément, on est sur la même longueur d’ondes et on sait très bien que c’est un point important pour un accompagnement sur de la longue durée. Sur de la coordination de jours J, pas forcément : mais j’en profite toujours pour les sensibiliser, et pour voir quand même sur quoi je peux intervenir pour minimiser l’impact environnemental.

Avez-vous des conseils, astuces à donner aux futurs mariés qui souhaitent mettre un peu d’éco-responsabilité dans leur mariage?

Choisir un lieu qui leur ressemble, dans un cadre verdoyant ou bien un lieu qui ait du caractère ou une âme. Ces lieux se « suffisent » souvent à eux-mêmes et ne nécessitent que peu de décoration. Je conseille de trouver un traiteur, même non labellisé, qui acceptera de n’utiliser aucun contenant en plastique, que du réutilisable et du biodégradable et qui aura à cœur de travailler des produits locaux, issus de l’agriculture raisonnée ou biologique. Et puis d’aller piocher dans les vide-greniers, dans la famille (surtout chez les aïeux !!!) ou chez des copains pour dénicher des objets de déco qui reprendront leur place ensuite mais qui pour un jour, auront été mis en scène pour une jolie cause. Les navettes de covoiturage pour limiter les émissions de CO2…La location, les produits locaux, le zéro plastique et jetable, tout ça, c’est déjà un bon début !

Enfin, la question délicate : selon vous, les mariages éco-responsables sont-ils une tendance ou le devenir du mariage?

Sans parler de mariage, mais en parlant plus généralement de la vie quotidienne et de la société, on observe des changements qui se sont installés durablement. Je pense au courant du zéro déchet, qui n’est pas une mode mais bien une manière de vivre, et qui a gagné des millions de personnes, au bio, qui se généralise dans nos assiettes ou dans les rayons, aux brocantes prises d’assaut, au mobilier de récup’ et à des tas de choses qui nous prouvent que même doucement, on est tous en train de changer notre façon de vivre et d’envisager notre rapport à la planète. Un jour, oui, j’en suis sûre, que ce soit par des réglementations (interdiction de la vaisselle jetable d’ici 2 à 3 ans par exemple) ou par une vraie prise de conscience, tout cela sera devenu « normal », intégré, et là, vraiment, je serai contente d’avoir participé, à mon tout petit niveau, à cette évolution durable dans l’organisation des mariages.

Merci beaucoup Anne !

Suivez ses mariages éco-responsables sur son site web et sa page Facebook.

Durablement,

Justine

Crédit photo : Lawazinc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s